Nouvelles recettes

38 millions d'extincteurs rappelés, voici comment vérifier le vôtre

38 millions d'extincteurs rappelés, voici comment vérifier le vôtre

L'Action de grâces approche et chaque année, des cuisiniers américains mettent accidentellement le feu à leurs cuisines pendant la célébration, surtout s'il s'agit d'une dinde frite. Avant de commencer à planifier leurs menus de Thanksgiving cette année, tout le monde voudra vérifier ses extincteurs. Car 38 millions d'extincteurs vendus au cours des 44 dernières années ont été rappelés pour pièces défectueuses, et cela pourrait être catastrophique en cas d'urgence.

Selon The Kitchn, 134 modèles différents d'extincteurs Kidde ont été rappelés car les buses pourraient se boucher et ne pas pouvoir être distribuées en cas d'urgence. Les buses bouchées peuvent même se détacher des extincteurs et s'envoler avec suffisamment de force. causer une blessure par eux-mêmes.

Ce rappel est une affaire sérieuse. Jusqu'à présent, il y a eu environ 391 rapports de mauvais fonctionnement des extincteurs. Ces défaillances ont été associées à 16 blessures et 91 rapports de dommages matériels. Un incident s'est soldé par un décès en 2014, lorsque les intervenants d'urgence ont tenté d'éteindre un incendie de voiture après un accident, mais leurs extincteurs n'ont pas fonctionné.

Environ 37,8 millions d'extincteurs aux États-Unis devraient être touchés par le rappel, et 2,7 millions de plus au Canada. Ils ont été fabriqués entre 1973 et 2017, et ils ont été vendus partout. Les détaillants qui vendaient les extincteurs rappelés comprennent Menards, Kohls, Montgomery Ward, Sears, Home Depot, Walmart, Amazon, et plus encore.

Les modèles concernés étaient disponibles en rouge, blanc et argent. Ils se sont vendus entre 12 $ et 50 $, et un modèle s'est vendu 200 $. Ils ont également été vendus comme équipement de sécurité avec des camions, des véhicules récréatifs et des bateaux.

La liste complète des extincteurs concernés est disponible sur le site Web de la Commission de la sécurité des produits de consommation. Toute personne en possession d'un extincteur doit contacter Kidde pour obtenir un extincteur de remplacement gratuit et doit retourner l'extincteur rappelé, car il pourrait ne pas fonctionner en cas d'incendie. Un extincteur fonctionnel est une chose importante à avoir, car il est important d'être préparé lors de la manipulation de toutes les choses les plus dangereuses dans une cuisine.


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Près de 38 millions d'extincteurs rappelés

— -- Le fabricant de produits de sécurité incendie Kidde rappelle près de 38 millions d'extincteurs qui peuvent se boucher et ne pas se déployer, a annoncé aujourd'hui la Commission de la sécurité des produits de consommation.

Deux extincteurs Kidde sont tombés en panne dans un accident de voiture en 2014 qui a tué un homme de 22 ans en Pennsylvanie, a indiqué le CSPC.

L'homme, Brendan Rosko, est décédé il y a plus de trois ans, lorsque sa voiture a heurté un arbre et a pris feu sur le côté de King Road à Malvern, en Pennsylvanie.

Les premiers intervenants, arrivés quelques instants plus tard, ont tenté en vain d'éteindre l'incendie avec deux extincteurs Kidde, qui ont tous deux mal fonctionné, selon la CPSC.

Les extincteurs Kidde avec des poignées en plastique peuvent se boucher, "nécessiter une force excessive pour se décharger" ou même "ne pas s'activer" lors d'une urgence incendie, selon la CPSC.

L'agence affirme avoir reçu des rapports faisant état de 16 blessures, de l'inhalation de fumée à des brûlures mineures, et de 91 cas de dommages matériels associés au défaut.

"Ces extincteurs peuvent avoir un problème et ils peuvent se boucher ou ne pas se déployer", a déclaré à ABC News la présidente par intérim de la CPSC, Ann Marie Buerkle. "Le but du rappel est d'alerter les consommateurs qu'il existe une solution très simple."

Les consommateurs doivent vérifier leur numéro de modèle par rapport à la liste de la CPSC et appeler Kidde au 855-271-0773 pour un remplacement gratuit avec une poignée en métal.

La société a déclaré à ABC News que "la sécurité des clients est notre première priorité" et s'est engagée à remplacer les unités concernées "le plus rapidement possible".


Voir la vidéo: Näin kuvaat vaahto sammuttimen (Janvier 2022).